Les programmes pour enfants d’aujourd’hui

10 Fév

Bon, avant toute choses, sachez que cet article a été écrit en 2013… Si vous le lisez en 2025, il est fort probable que les programmes pour enfants aient d’ici là changé (je l’espère en tout cas) et qu’il y ait eu d’autres articles d’autres blogs à ce moment pour vanter comment était plus que trop mieux les dessins-animés de 2013 !!! Heureusement pour moi, on est encore en 2013 et je vais pouvoir baver sur le sujet autant que je le souhaite sans que l’on me traite de vieille conne nostalgique… Ah, on me souffle dans mon oreillette que c’est tout de même bien possible que j’ai droit à ce genre d’appellation, 2013 ou pas. Tant pis ma foi, je suis une aventurière et j’aime le risque, et puis ce n’était pas comme si j’étais protégée derrière l’anonymat de mon écran, bien sûr que non ! Mais qu’allez-vous penser là voyons !

Enfin bref, au plus grand étonnement de certains j’en suis sûre, il se trouve qu’être lesbienne n’empêche pas d’avoir des neveux et nièces (et vu comment les lois sur les gays évoluent, il est bien possible que ces derniers puissent avoir des enfants eux même un jour, j’en frissonne d’avance pour eux et par extension pour moi), je ne parlerais pas ici de nos charmantes têtes blondes au risque de me faire sauvagement assassinée contredire par une horde de mères de familles qui m’affirmeront que leurs enfants sont de véritables petits anges, qu’ils sont la meilleure chose qui leur soit arrivée… Je ne digresserais pas non plus sur le fait que « la meilleure chose au monde » de mon point de vue n’est pas de ne plus avoir une minute à soi et de devoir toujours s’occuper de ces espèces de moitiés d’humains baveux, criards et irrespectueux, sans parler des nombreuses heures de sommeil perdue qui ne seront jamais retrouvée car ces machins là n’en ont rien à foutre que vous bossiez de nuit ou que vous n’ayez pas assez dormit. Et pour ceux qui me répondraient que j’en ai effectivement parlé dans les lignes précédentes… et bien chapeau les amis, quel sens de l’observation. Le second degré ça vous parle ?

Enfin bref, que les enfants soient ce qu’ils sont, à savoir vaguement intelligents et très très vaguement pourvu d’un sens logique (« est-ce que je saute dans les orties à pieds nus ? Bien sûr que oui ! »), je ne le leur reproche pas le moins du monde. La plupart (pas tous malheureusement) changeront avec l’âge adulte, se responsabiliseront et auront peut-être même des postes de fonctionnaires dans une entreprise ayant pignon sur rue allez savoir. Cependant, au vu de la propension qu’ont à les prendre pour de sombres crétins la plupart de créateurs de programmes jeunesses, je doute que ces derniers puissent finir autrement qu’en dealer de drogue hurlant « CHIPEUR ARRÊTE DE CHIPER ! » dès que quelqu’un essayera maladroitement de partir avec sa dose sans payer.

Pour ceux qui ne verraient pas ou je veux en venir, il se trouve que j’ai eu la « chance » de pouvoir regarder avec mon neveu de 5 ans l’un de ses programmes préférés, à savoir « Dora l’exportatrice l’exploratrice ». Peut-être certains me traiteront ils d’ignorantes écervelées, mais avant ce jour maudit, j’avais la chance de ne jamais avoir entendu parler de cette sombre conne ayant la sale manie de toujours regarder la caméra pour demander aux enfants qu’ils lui indiquent ou elle doit aller alors qu’il lui suffirait de se servir de son putain de cerveau pour tourner la tête et voir la direction à prendre qui est toujours à 50 centimètres derrière elle, mais on me souffle dans l’oreillette (encore) qu’il est possible que la demoiselle n’en ait pas, ceci expliquerait donc cela. Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, je voue une haine assez féroce à ce genre de programmes « éducatifs » pour les enfants. Je ne dis pas que vouloir leur apprendre des choses est le mal incarné, ne déformez pas mes pensées, mais tout simplement qu’il y a la manière de le faire. Demander aux enfants de répéter un mot en anglais, ou lui demander son avis toutes les 10 secondes pour voir s’il a bien suivit, c’est clairement le prendre pour un débile mental dépourvu de neurones.

Je suis adulte, j’ai pour ma part grandit avec Ulysse 31, les mystérieuses cités d’or ou Cat’s Eyes, sans oublier Ken le survivant, Dragon Ball z, les malheurs de Sophie et tout ces autres dessins-animés dont l’animation est tellement bâclée qu’elle ferait exploser de rire quelqu’un se servant pour la première fois d’un animateur de gif. Même si la qualité n’était pas toujours au rendez-vous, que le scénario volait rarement plus haut que le cul d’un babouin et que l’animation était (très souvent) à la ramasse, aucun de ces dessins-animés n’as jamais eu d’autres prétentions que de me divertir. Est-ce que j’en suis plus conne aujourd’hui ? Est-ce que le fait qu’il n’y ait pas eu de « Dora » et autres « Diego » pour m’enseigner des trucs aussi basique que simplement regarder devant soi afin de ne pas avoir à demander son chemin à tout le monde m’as rendue stupide ? La réponse est tout simplement non.

Plus que ces programmes éducatifs, je peine encore plus à comprendre ces mères qui annoncent que ces programmes éducatifs ne font pas de mal, que grâce à ça, leur enfant à appris pleins de mots en anglais et à développer son sens logique ! Mesdames… désolée de vous décevoir, mais votre enfant, pour peu qu’il se mette plus tard dans sa vie à utiliser internet (ce qui me semble logique puisqu’il devient de plus en plus difficile de s’en passer), apprendra bien plus de mots anglais avec ce médium en particulier. Après, il est vrai qu’ils en apprendront peut-être un peu trop… On doute encore du fait que Dora apprenne les mots « fist-fucking » et « Sodomy » aux enfants, mais puisque vous êtes tellement fière qu’il arrive à dire « Daddy » ou « Sand » (les 3/4 du temps sans même comprendre eux même ce que ça peux bien vouloir dire), vous ne devriez pas trop vous sentir offusquée par les mots précédents non ? Ensuite… le sens logique. A moins d’avoir fait un gamin dépourvu de cerveau, son sens logique se développera naturellement en grandissant sans avoir besoins d’émissions éducatives.

Et puis… juste une dernière petite chose quand même hein, juste comme ça… Les enfants ont un truc merveilleux qui s’appelle l’école et qui leur permet d’apprendre tout pleins de choses. Je ne sais pas si vous vous rendez compte qu’en mettant ce genre de programmes à vos enfants, ils vont finir par saturer un jour ou l’autre. Un enfant à besoin de se détendre, de regarder des dessins-animés « pour rire » ou on ne lui apprends rien, mais juste une histoire avec un début et une fin. Mesdames les mères de famille, il est fort probable que vous ayez grandit avec les mêmes dessins-animés que moi et il semble que ça ne vous ait pas rendue plus conne que vos enfants… Alors pourquoi ne pas leur montrer ceux là ?

Pour finir sur une note pas du tout objective : Oui, les dessins-animés d’aujourd’hui c’est d’la merde.

Bonne journée à tous.

Publicités

5 Réponses to “Les programmes pour enfants d’aujourd’hui”

  1. Kwiskas février 19, 2013 à 6:24 #

    Bonsoir,

    Ah, ça me change de lire des articles sur Dora l’exploratrice ^^.

    Bon, déjà sur Dora, je ne dirais pas que Dora n’arrive pas à trouver ce foutu chemin parce que c’est une femme, et donc que le sens de l’orientation est une notion absolument abstraite pour elle, cela serait manquer de respect à notre aimable blogueuse, je ne le dirais pas.
    Non, si Dora n’arrive pas à trouver sa route, c’est pour une raison toute bête : vous avez déjà réussi à vous orienter avec une carte de 10×10 pixels ?

    Dans la catégorie programmes pour enfants, il y a bien pire que Dora. C’est gentil Dora ; je vais pas dire que c’est hautement intellectuel, les parents qui disent qu’ils mettent leurs enfants devant Dora pour qu’ils apprennent des trucs se foutent ouvertement de votre mouille : en fait, c’est juste pour avoir la paix pendant que Babouche hypnotise vos rejetons avec ses pouvoirs magiques de singe violet. Je maitrise mal le sujet il est vrai, mais pour avoir vu quelques extraits, je trouve pas que ça ne fasse « bourrage de crâne », « tu vas apprendre des trucs en t’amusant oui ?!?!? », ou autre théorie moderne d’éducation plus que douteuse, qui inciterait les parents à prévoir pour leurs enfants des emplois du temps aussi chargés que les leurs.
    Il y a bien pire dis je : les Télétubies. Là, dans la catégorie « je t’abrutis et transforme ton cerveau en une masse de protoplasmes », je trouve ça plutôt réussi. On dit que les Anglais utilisaient ces émissions durant la 2e guerre mondiale pour briser les plus récalcitrants des prisonniers allemands (jusqu’à ce que Geniève s’en mêle).

    Sinon oui, c’était mieux avant – ça je suis toujours d’accord sur ce point. Sauf que je mettrai une nuance : les programmes dont vous parlez étaient destinés à un public un peu plus âgé que celui de Dora. Pour Dora je dirais du 3-5 ans ; les autres au delà de 6 ans. Mais bon, je chipote je chipote …

    • rochermonde février 19, 2013 à 6:33 #

      Bonsoir !

      Effectivement… Les teletubbies c’était du très perché, et j’étais déjà à cette époque trop vieille pour m’adonner à ce genre de pratiques bizarres (et heureusement d’ailleurs), mais j’étais encore une adolescente et il se trouve que j’ai regardé quelques épisodes avec des amis et amies lorsque ça passait encore à la télévision… Et je dois bien avouer que ça fait peur.

      Il est vrai que j’aurais pu en parler, mais ce billet était surtout là pour parler de dessin-animé, sinon éducatif, tentant d’être éducatif. Teletubbies ne tente même pas… Là les anglais prennent ouvertement tout les gamins du monde pour des crétins en leurs parlants de manière idiote (par une seule phrase construite, exceptée pour la voix-off qui ne parle jamais au gamin lui même, mais aux teletubbies.) Et bref, comme Teletubbies c’est pas éducatif… (mais alors pas DU TOUT) et que je crois avoir assez disgressé comme ça tout au long de mon billet, j’ai préféré ne pas en parler.

      Il n’empêche que ça reste un très bon exemple.

      • Kwiskas février 20, 2013 à 3:11 #

        J’ai regardé les Teletubbies quand j’étais étudiant, le matin, pour me réveiller (en fait 1 ou 2 fois, ça m’a suffi après) … Les sons, les couleurs, ça aide à reprendre doucement conscience du monde qui nous entoure. Mais alors vraiment très doucement hein.

  2. eole (mr coeurpourpre) avril 7, 2013 à 12:14 #

    nostalgique…les japoniaiseries….capt flam, candy, albator, conan fils du futur (celui de miyazaki) 🙂

    huhu…de retour de soirée peut être les télétubies avec 10 grammes dans le sang et sous exta? ^^ » » » (si des mère de famille traînent pas là oui c’est à déconseiller formellement…les télétubies… pas le reste)

    • rochermonde avril 7, 2013 à 9:30 #

      De mon avis, Dora l’exportatrice est aussi à déconseiller. Ce machin « éducatif » ne fais qu’abrutir les enfants de mon avis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :